Les terreurs nocturnes

Après une nuit mouvementée avec mon petit dernier, je souhaitais partager cette expérience avec vous.

Connaissez-vous les terreurs nocturnes ?
Elles sont spectaculaires pour les parents mais sans danger pour l’enfant qui n’a pas conscience de cet épisode.

Elles se produisent en 1ère partie de nuit pendant le sommeil profond, 1 à 2 heures après l’endormissement. La durée varie entre 2 et 30 min en moyenne.

Votre enfant semble éveillé, il pleure, hurle, il a les yeux ouverts mais paraît absent, il peut être debout dans son lit ou bien très agité, son rythme cardiaque s’accélère, il se débat. L’enfant est inconsolable. Les principales causes sont la fatigue, lors de l’arrêt des siestes ou un changement important dans le quotidien de votre bébé (déménagement, changement de mode de garde…), les maladies infectieuses avec fièvre ou encore l’hérédité.
terreurs noctures, pediatre, chu amiens, pauchet

Que faire ?

Ne réveillez pas votre bébé, évitez de lui parler mais soyez présent à ses côtés pour éviter les blessures. Caressez le ou bien tenez lui la main pour qu’il sente votre présence. Les terreurs nocturnes s’arrêtent brusquement, votre bébé se calme et reprend un comportement normal.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, soyez attentif à la fatigue de votre bébé. Si votre enfant ne dormait plus en journée, recommencez la sieste le week-end. Respectez des heures fixes pour le coucher en instaurant un moment de détente au préalable. N’hésitez pas à consulter votre pédiatre ou médecin si les terreurs nocturnes ou les troubles du sommeil persistent.
Multiplions la douceur auprès des bébés 💗
Thème : Overlay par Kaira
Le contenu du site (texte et photos) n'est pas libre de droit.